Actus Lieux > Lieux Atypiques RSS - Lieux Atypiques

Organisez votre séminaire à Lyon… dans un bouchon !

Votre séminaire à Lyon
Votre séminaire à Lyon
Berceau de la cuisine traditionnelle française, la ville de Lyon est réputée internationalement pour la qualité de sa cuisine, servie dans les incontournables "bouchons". Ces restaurants typiques de taille modeste se font porte-étendards de la tradition et du patrimoine lyonnais, et seront parfaits pour partager un moment de convivialité avec vos collaborateurs, après une journée d’étude.

Suivez le guide et offrez-vous un saut dans l’Histoire pour comprendre les origines de cette institution (et briller en société !), et retrouvez nos conseils pour choisir un bouchon lyonnais traditionnel qui vous ressemble ! 

Qu’est-ce qu’un bouchon lyonnais ?

Historiquement, le bouchon est un lieu où il est possible de déguster un « mâchon », sorte d’en-cas traditionnel plébiscité par les canuts après une longue nuit de travail. Traditionnellement installés dans le quartier de la Croix-Rousse chez des marchands de vin ou des bistrots, les bouchons ont su évoluer pour se placer aujourd’hui comme véritable symbole de la gastronomie lyonnaise, simple et généreuse, et exécutée avec des produits de grande qualité.

La cuisine servie est réalisée à partir de produits traditionnels lyonnais, tels que les quenelles, la rosette, les « cochonnailles » (charcuteries typiques), les abats accommodés, le cardon, le claqueret (met réalisé à partir de faisselle battue), la fameuse tarte à la praline et accompagnée d’un pot de vin Beaujolais ou de Côte-du-Rhône !

Séminaire à Lyon dans un bouchons lyonnais

Si la tradition culinaire de Lyon remonte à la fin du Moyen-Age, un virage important  s’opère au 19ème siècle, une ère marquée par l’industrialisation. Deux tendances culinaires émergent ; la première, issue de la tradition bourgeoise, met à l’honneur le fleuron de la gastronomie traditionnelle, portée par les célèbres « Mères » lyonnaises. Ces cuisinières d’exception et tenancières de restaurants ont fait leurs armes dans les familles bourgeoises avant d’ouvrir leur propre établissement, dont les tables réputées ont largement contribué à l’étendue de la renommée gastronomique de Lyon.

La deuxième tendance est, elle, issue de la culture populaire. La tradition du bouchon est initiée par le mode de vie des ouvriers de la soie, les canuts, et demeure étroitement associée à Guignol et Gnafron, ces marionnettes comiques qui font partie intégrante du patrimoine culturel lyonnais.

Dans un premier temps, il s’agit de définir le type d’établissement que vous recherchez. Envisagez-vous un lieu de séminaire plutôt haut-de-gamme à l’allure élégante, avec une carte modernisée ? Accordez-vous plutôt une grande importance à la tradition, y compris dans le décor ?

De nombreux établissements font aujourd’hui l’éloge de la cuisine traditionnelle en revisitant les plats selon les codes de la gastronomie moderne, pour une expérience culinaire inoubliable !

Comment reconnaître un authentique bouchon lyonnais ?

Tous les véritables bouchons possèdent nombre d’éléments en commun. Devanture boisée au style désuet, décoration traditionnelle pittoresque avec nappes à carreaux, rideaux vichy ou en macramé, la décoration est essentielle pour que le charme opère. La proximité y est de mise, tandis que l’ardoise est composée de mets typiques à base de porc et le vin du terroir est servi dans des « pots ». Et surtout, l’authentique bouchon dévoile son ambiance chaleureuse et conviviale au détour d’une ruelle cachée !

Le conseil Bedouk : le label « Bouchon Lyonnais », délivré par l’association du même nom est une véritable garantie de qualité ! Ces tables étant très prisées, n’hésitez pas à réserver à l’avance, notamment pour les repas de groupe. 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus