Salles séminaire Bastille

- 36 Lieux
  • Généralité

    Pour l'organisation de votre événement professionnel dans le quartier Bastille, nous vous proposons notre sélection d'établissements avec qui vous pouvez entrer en contact directement sur leur fiche détaillée, via une demande de devis gratuit ou en les ajoutant à votre sélection.

  • Situation
  • Point transport
  • Un peu d'histoire

Lieux

36

Prestataires

9

Agences

3

Bureaux des congrès

0

Trier vos résultats par Standing Chambres Salles de réunion Capacité Pertinence
  • Généralité
  • Situation

    Si la place de la Bastille est officiellement cadastrée dans le 4ème arrondissement de Paris, elle fait en réalité la jonction entre les 11ème, 12ème et 4ème arrondissements. Ainsi de la place de la Bastille, de nombreux points d’intérêts parisiens sont accessibles en quelques sauts de métro. Du centre Pompidou, à trois stations vers l’Ouest, au cimetière du Père Lachaise, à deux stations vers l’Est, en passant par le théâtre du point virgule, au Nord-Ouest, ou à l’île Saint-Louis, accessible par le pont de Sully, juste au bout du boulevard Henri IV, toujours à l’Ouest.



    Pour un séminaire, il n’existe pas de lieu plus centré dans Paris, au regard des monuments qui entourent le site. La Cathédrale Notre Dame sur l’île de la cité, à l’Ouest, est toute proche. Mieux, l’opéra Bastille est sur la place ! Mais ce n’est pas tout, juste au Sud, se trouve la Gare de Lyon, facilitant l’accès, et de nombreux musées et théâtre sont présents dans les rues avoisinantes. Le mémorial de la Shoah, le musée de la magie, la maison de Victor Hugo, la maison Européenne de la photographie, le temple du Marais, le bassin de l’arsenal, le marché Bastille… Autant de lieu à visiter pour décompresser d’un séminaire, sans avoir besoin de prendre sa voiture.

  • Point transport

    Du fait de sa proximité avec la gare de Lyon, la place de la Bastille n’est pas desservie par le train. Néanmoins, on peut y trouver les lignes de métro 1, 5 et 8, les lignes de bus 20, 29, 65, 69, 76, 86, 87 et 91, ainsi que la Balabus et l’Open Tour, deux lignes dédiées aux parcours touristiques dans la capitale. De plus, les lignes de nuit N01, N02, N11, N16 et N144 viennent compléter l’offre, grâce au Noctilien, pour s’assurer un bon retour à l’hôtel après le spectacle ou la sortie nocturne.



    Pour finir, l’accès en véhicule personnel est plus compliqué. Par les boulevards périphériques, le plus simple est sans doute de sortir à la porte de Vincennes, pour rejoindre la place de la Nation, via le cours de Vincennes. Puis, de prendre la rue du Faubourg Saint-Antoine pour parvenir à la place de la Bastille.

  • Un peu d'histoire

    La place de la Bastille est internationalement connue du fait des événements du 14 juillet 1789. La prise de la prison-forteresse de la Bastille est mentionnée dans tous les livres d’histoire. Mais c’est bien le 14 juillet 1790 que le bâtiment sera définitivement démoli. Au départ, il s’agissait d’une fortification érigée sous le règne de Charles V entre 1370 et 1383. C’est Richelieu qui prendra la décision d’affecter le bâtiment en prison.



    Autre petite anecdote sur l’histoire du lieu et ses conséquences sur nos traditions actuelles, le 14 juillet 1790, alors que l’entrepreneur privé Palloy fini de détruire le bâtiment, il organise une fête au milieu des ruines, sous une tente. Et il y appose un écriteau : « Ici, on danse ». C’est la naissance du bal du 14 juillet, tradition encore respectée de nos jours.



    A l’emplacement de la forteresse, il fut prévu de nombreux monuments, de la colonne imaginée en 1792, à l’éléphant, et son palanquin en bronze de 24 mètres de haut souhaité, par Napoléon. Au final, et après la destruction en 1846 de la maquette grandeur nature en plâtre du fameux éléphant, c’est Louis-Philippe qui fera installer une colonne, baptisée colonne de juillet. Mais elle commémore les trois glorieuses plus que la prise de la Bastille.



    Plus tard, les communards feront tout leur possible pour détruire ce monument, l’incendiant et lui lançant pas moins d’une trentaine d’obus. Mais rien n’y fera. La colonne de juillet est toujours présente sur la place de la Bastille.

36 Annonceurs correspondants à votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus