Le blog des annonceurs RSS - Le blog des annonceurs

6 leviers pour faire connaître mon activité MICE

6 leviers pour faire connaître mon activité MICE
6 leviers pour faire connaître mon activité MICE
Faire connaître son établissement hôtelier ou son lieu d’accueil auprès des organisateurs d’évènements professionnels est un véritable challenge. Le tourisme d’affaires est un secteur où la concurrence est forte et peu d’établissements disposent d’un service marketing dédié. Voici 6 leviers à connaître pour améliorer votre visibilité et votre notoriété auprès des bonnes cibles.

 

 


1. Le référencement SEO : une visibilité cruciale pour les établissements MICE

Un bon référencement SEO permet  d'obtenir une visibilité parfois cruciale pour les établissements hôteliers. Mieux vous serez positionné sur les moteurs de recherche, plus vous gagnerez en notoriété.

Pensez à vous positionner sur une requête spécifique et non sur le nom de votre établissement. Vous obtiendrez alors un trafic qualifié, composé de meeting planners spécifiquement intéressés par votre établissement ou par votre offre. Les organisateurs d’événements effectuent des recherches correspondant au type d’événement qu’ils souhaitent organiser.
 

Astuce : faites-vous référencer localement

La plupart du temps, les meeting planners limitent leurs recherches à une zone géographique précise. Pensez à travailler votre visibilité sur les requêtes comprenant une précision géographique en vous faisant référencer sur GoogleMyBusiness. Vous serez alors visible sur Google Maps. En outre, les avis clients et notes attribuées à votre établissement apparaîtront sur Google. Un plus pour votre e-reputation !

  

2. Marketplace B2B : le canal préféré des meeting planners

Si le référencement naturel SEO reste le levier de notoriété N°1 pour toute entreprise souhaitant accroître sa visibilité digitale, très peu d’établissements parviennent à atteindre la première place de Google avec leur propre site internet. Le tourisme d’affaires est un secteur ultra-concurrentiel. En outre, la plupart des acteurs de ce secteur sont de petits établissements, ne disposant pas des ressources en interne pour développer un site internet optimisé pour le SEO.

Certains établissements se tournent alors vers une marketplace B2B. Ces plateformes offrent aux établissements MICE une visibilité supplémentaire. Grâce au nombre important d’établissements référencés, elles bénéficient d’un excellent positionnement sur Google.

Très fréquentées par les meeting planners (+ de 700 000 visiteurs professionnels par an), elles constituent un canal de communication intéressant pour les établissements ne disposant pas d’un service marketing. Elles vous permettent à la fois d’entrer en contact avec les organisateurs d’événements et d’alimenter votre base de données prospects. 

 

Marketplace B2B vs Événement MICE : quelle est la solution la plus rentable ?

Contrairement au salon professionnel qui reste un événement ponctuel et limité à une zone géographique, la marketplace B2B vous offre une visibilité permanente, toute l’année, partout dans le monde.

Avec un investissement estimé entre 2000€ et 5000€ pour la création d’un stand virtuel, les marketplaces B2B sont 10 fois moins coûteuses qu’un salon !

Ne manquez pas notre infographie « Marketplace B2B vs Événement MICE : le match » 

 

 

 

3. Salons, workshops… : allez à la rencontre des meeting planners ! 

Les salons professionnels permettent d’aller à la rencontre des meeting planners. Ils favorisent le contact humain qui reste un élément important de la relation commerciale. Toutefois, ils représentent un investissement conséquent : entre 10 000 et 50 000 euros pour la création d’un stand physique avec seulement l’emplacement et l’habillage.

Ils ne sont donc pas accessibles à tous les établissements. Il existe cependant des alternatives intéressantes et moins coûteuses tels que les workshops et les eductours.

Là où le salon nécessite de mobiliser au moins deux personnes pendant plusieurs jours, sans garantie de résultat, le workshop permet de travailler en direct avec des meeting planners déjà intéressés par la destination. L’eductour consiste, quant à lui, à recevoir le meeting planner sur place, afin de lui faire tester les prestations de l’établissement. 

 

4. Emailing : un canal incontournable pour se faire connaître 

Le meeting planner démarre sa recherche en fonction du cahier des charges de son événement, il ira donc très rarement rechercher le nom d’un établissement en particulier. Si vous ne jouissez pas déjà d’une forte notoriété, vous ne ferez jamais l’objet d’une recherche spécifique. Toutefois, l’emailing vous permet de développer votre image de marque et votre notoriété auprès de meeting planners n’ayant pas de recherche précise à l’instant T.

Plus le nom de votre établissement apparaîtra au sein de différentes communications telles que l’emailing, plus les meeting planners penseront à vous lorsqu’ils auront un besoin spécifique.

L’emailing reste un canal utilisé par 94% des acteurs du B2B.
Etude Adelanto

 

5. Web, visuel, print : tout est dans le contenu ! 

Le MICE est un secteur où le visuel est roi et ne doit jamais être négligé. Vous êtes sur une marketplace ? Choisissez vos plus belles photos ! Soignez également vos landing pages et les contenus que vous proposez par leur biais. Plus vos landing pages seront attractives et vos contenus pertinents, plus vous aurez de chance de transformer vos prospects en clients.

Enfin ne négligez pas le print. Les brochures et catalogue papier rencontrent toujours beaucoup de succès dans le secteur du MICE en raison de leur aspect qualitatif. Et pourquoi ne pas vous faire référencer sur un guide papier ? Certains sont de véritables références sur le marché. En outre, ce format reste très apprécié par les organisateurs d’événements professionnels. 

 

6. Améliorez votre démarche commerciale 

Si certains établissements disposent d’une force de vente en interne, ce n’est pas le cas de tous. Pourtant la prospection reste un excellent levier pour accroître sa notoriété. Toutes les prises de contact permettent de constituer une base de prospects vraiment qualifiée.

N’oubliez pas également de travailler votre image via les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn qui constitue un excellent point de contact pour acquérir de nouveaux prospects qualifiés.

Notre conseil : ne perdez pas votre temps à prospecter à froid. Utilisez les outils cités précédemment pour optimiser votre prospection.

Vous savez désormais quels leviers digitaux et offline combiner pour booster votre visibilité et optimiser votre prospection commerciale. Envie d’aller plus loin ? Découvrez notre livre blanc « Toutes les tactiques pour générer de bons leads B2B ».