Le blog des annonceurs RSS - Le blog des annonceurs

Déconfinement : comment préparer la reprise dans l’événementiel ?

Déconfinement : comment préparer la reprise dans l’événementiel ?
Déconfinement : comment préparer la reprise dans l’événementiel ?
Les acteurs de l’hôtellerie et de l’événementiel sont actuellement confrontés à une situation inédite. Suite aux mesures de protection prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, la plupart des établissements sont fermés et aucune date de réouverture autorisant une activité complète (restauration au delà du room service, accueil de groupes, etc) n’a encore été communiquée à ce jour.

 

 

Une demande toujours ralentie

Comme l’annonçait Edouard Philippe lors de son discours du 28 avril, la décision concernant la réouverture les bars et restaurants sera annoncée seulement fin mai et on sait déjà que ces établissements resteront fermés pendant encore plusieurs semaines. En outre, les rassemblements de plus de 10 personnes ne sont toujours pas autorisés et les grands événements restent interdits jusqu’à septembre.

Des mesures qui laissent déjà entrevoir une demande toujours ralentie sur le marché de l’événementiel. Et même si celle-ci devrait reprendre progressivement, de nombreuses entreprises vont devoir faire face à des restrictions budgétaires. La crise sanitaire et économique que nous traversons actuellement aura affecté l’ensemble des secteurs et on imagine déjà que le budget consacré aux événements d’entreprises (séminaires, team buldings, voyages d’affaires…) fera partie des premiers sacrifiés.

La question qui se pose pour les acteurs de l’événementiel est donc la suivante : comment anticiper la demande ? Comment remettre la machine en route ?

 

Etat des lieux du marché de l’événementiel

Comme le révèle le dernier baromètre Appcraft Events, les trois quarts des évènements prévus entre janvier et décembre 2020 ont fait l’objet, soit d’un report, soit d’une annulation. 70% des acteurs du tourisme d’affaires ont eu recours au chômage partiel, 66% ont fait une demande de report des échéances sociales et 55% d’entre eux ont contracté un prêt auprès d’un établissement bancaire. 50% des professionnels interrogés estiment que la reprise de l’activité ne se fera pas avant le quatrième trimestre 2020 et seulement 14% d’entre eux espèrent voir le secteur de l’événementiel redémarrer dès le troisième trimestre de l’année.

Selon Les Echos, le secteur de l’événementiel a déjà perdu pas moins de 15 milliards d’euros avec plus de 4500 événements annulés et plus de 3000 reportés, depuis l’interdiction des rassemblements prononcée en mars dernier.

 

Aides de l’Etat

Lors de son allocution télévisée du 13 avril, le Président de la République Emmanuel Macron annonçait la mise en œuvre d’un plan spécifique pour les secteurs les plus touchés par la crise, notamment l’événementiel dans le but de préserver les entreprises et les emplois.

Suite à cette annonce, les organisations professionnelles de la filière ont élaboré un plan de soutien du secteur. Celui-ci comprend, entre autres mesures prioritaires, l’exonération de la totalité des charges sociales patronales jusqu’en décembre 2021, la prolongation des 18 mois du dispositif d’activité partielle, la transformation du Prêt Garanti par l’État en crédit longue durée sectoriel, remboursable sur 8 ans, le report complémentaire des échéances d’emprunt ou encore l’exonération de la CET (CVAE et CFE) pour les entreprises du secteur événementiel pour les années 2020 et 2021 en compensant la part des collectivités territoriales.

Retrouvez toutes les aides à votre disposition dans notre article "Les mesures du gouvernement pour soutenir le secteur tourisme".

 

Comment préparer la reprise ? Solutions

Nul ne peut pour l’instant savoir à quelle moment la reprise aura lieu dans les secteurs de l’événementiel, du tourisme d’affaires et de l’hôtellerie mais si une chose est sûre, c’est que celle-ci sera progressive et dépendra de différents facteurs. En attendant il est important de rester visible auprès de vos clients et prospects, notamment sur les réseaux sociaux et particulièrement auprès de votre zone de proximité. Lorsque le moment sera venu de reprendre contact par le biais de newsletters et autres canaux, les choses se feront plus naturellement.

Vous pouvez également optimiser votre visibilité en vous faisant référencer sur une plateforme événementielle comme Bedouk car c’est sur ce type de plateforme que les organisateurs d’événements se rendront en premier lorsque l’activité reprendra. Notre nouveau modèle à la commission vous offre une présence sur Bedouk.fr et vous permet de bénéficier d’une visibilité sans avancer de frais à l'inscription. Il s’agit de la formule idéale dans le contexte actuel pour soutenir votre activité et vous préparer à la reprise sans aucun impact sur votre trésorerie. Pour en savoir plus contacter nos experts.

Gardez également à l’esprit qu’une fois le déconfinement opéré, les choses ne seront plus tout à fait comme avant. Outres les mesures d’ordre sanitaires que vous allez devoir mettre en place dans votre établissement, vous allez également devoir faire face à certaines barrières, notamment d’ordre psychologique, ce qui impliquera de repenser votre relation client. Ce dernier aura besoin d’être rassuré. Soyez à l’écoute des nouvelles attentes du marché.