Actus MICE RSS - Actus MICE

Frédéric Bedin et Jérôme Lascombe, directeurs généraux de Public Système Hopscotch

Frédéric Bedin
Frédéric Bedin
« Aujourd’hui, les marques ont besoin d’entrer en conversation avec leurs publics sur des espaces très variés. Nous voulons les aider à organiser cette conversation »

La semaine dernière, les agences le Public Système et Hopscotch ont annoncé la signature d’un accord de protocole devant donner naissance à une nouvelle entité baptisée Public Système Hopscotch. Ce nouveau groupe de communication est amené à devenir un acteur majeur des RP, de l’événement et de la communication digitale. Frédéric Bedin et Jérôme Lascombe reviennent pour Meet>In sur les raisons de ce rapprochement.

 Meet>In : Pourquoi ce rapprochement entre le Public Système et Hopscotch ?

Frédéric Bedin : Nos deux univers sont très proches en termes de culture et de formation. Mais la manière de faire le métier est prise sous un angle différent. Nos deux structures travaillent sur les mêmes problématiques, elles sont profitables et en croissance. Le rapprochement est très cohérent. Mais les fusionner sans préserver leurs marques aurait été un gâchis énorme.


Jérôme LascombeJérôme Lascombe

Jérôme Lascombe : Nous nous sommes vite compris. J’avais en projet d’aller en Bourse, de poursuivre l’histoire. Hopscotch est la première agence de RP à avoir intégré le web à son expertise, à avoir compris qu’on ne pouvait travailler la réputation indépendamment de l’e-réputation.

 Meet>In : Quels sont vos objectifs ?

J.L. : Aujourd’hui, les marques ont besoin d’entrer en conversation avec leurs publics sur des espaces très variés. Nous voulons les aider à organiser cette conversation. Rien que sur internet, les prises de paroles initiées par une marque ne représentent que 20 % de l’information qui circule. Elles doivent être capable d’être présentes sur les 80 % restants.

F.B. : Nous voulons devenir le nouveau type d’agence capable de produire du contenu et de placer la marque dans les médias de toutes les manières possibles. Le contexte actuel nous montre qu’il nous faut réfléchir à un nouvel équilibre entre médias, annonceurs et groupe de communication. Nous y travaillons.

 Meet>In : Des ambitions à l’international ?

J.L. : Nous sommes en train de construire un socle indispensable à tout développement international. Nous serons le premier groupe de communication français à proposer une offre hors publicité internationale.

F.B. : L’approche « hors pub » fait partie de notre ADN, même si nous faisons déjà un peu de publicité commerciale pour certains clients. Notre cœur de métier est le placement des marques sur des espaces mérités, à l’inverse de la publicité qui est un espace acheté.

 

Vous pouvez consulter également la page :

Salle séminaire Levallois-Perret

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus