1

L'emailing 2/3 : Comment convertir vos Meeting Planners avec un message efficace ?

Blog des partenaires
Le 21/06/2018
L'emailing 2/3 : Comment convertir vos Meeting Planners avec un message efficace ?

Le fond d’un message est bien évidemment une composante primordiale dans la rédaction d’une campagne emailing, mais la forme n’en demeure pas moins importante. En revanche, pour qu’un message soit lu du début à la fin, il vous faudra travailler la forme de ce dernier. Il doit être attirant et donner envie d’être ouvert

Pour qu’un message soit lu du début à la fin, il faut impérativement travailler la forme de ce dernier. Il doit être attirant et donner envie d’être ouvert. Pour ce faire, voici aujourd’hui quelques conseils clés qui vous permettront de rendre vos emailing plus pertinents et plus efficaces. Découvrez comment attirer vos Meeting Planners avec des messages impactants.

 

  • Votre objet

C’est le premier élément que votre destinataire va lire. Il doit donc donner envie d’ouvrir le mail. Il est comparable à un teaser. C’est donc par son biais que vous pourrez optimiser le taux d’ouverture de votre emailing. Attention : ne cherchez pas à donner trop de détails. Un objet doit être à la fois concis, simple et original. Il ne faut donc pas être trop technique dans le choix de vos termes. Tous vos destinataires doivent pouvoir comprendre en quelques secondes le thème principal qu’abordera votre message.

Pour retenir votre lecteur, n’hésitez pas à utiliser l’urgence en vous servant de verbes d’action.

Je vous conseille de ne pas dépasser plus de 50 à 70 caractères espaces compris, pour permettre un affichage optimisé de l’objet dans les différents clients de messagerie et d’éviter ainsi qu’il ne soit tronqué.

Les objets génériques sont plutôt courts et servent à capter une audience large, tandis que les objets plus spécifiques, souvent plus longs, vont interpeller une audience plus ciblée. Pour que votre objet soit efficace, il faut qu’il soit en adéquation avec votre stratégie. N’hésitez pas à faire des tests pour savoir ce qui fonctionne le mieux.

 

  • CTA

Le CTA (Call-To-Action ou appel à l’action) est le bouton qui sera présent dans le corps de votre email, ou sur votre site par exemple. Il a pour objectif d’inciter le lecteur à cliquer. Vous devez donc le rendre attractif pour optimiser son efficacité au maximum. N’ayez pas peur d’utiliser l’impératif pour être encore plus convaincant. Si l’impératif vous parait un peu trop brutal, ou direct, ne vous inquiétez pas !   

Pour permettre au lecteur de se sentir concerné par l’action, vous pouvez également conjuguer le verbe en le mettant à la première personne du singulier : « Je clique ».

Le design de votre Call-To-Action doit esthétiquement donner envie. On favorisera donc quelque chose de sobre et surtout de simple. Ne cherchez pas à trancher complètement avec votre corps de mail, mais visez plutôt à le démarquer du reste, et notamment de la couleur de fond. L’idée ici est donc de faire contraste, et non de le rendre trop « tape-à-l’œil ». Pour les plus audacieux qui souhaitent se démarquer du classique « Cliquez ici ! », n’hésitez pas à être créatifs et originaux !

Pour finir, pensez à votre « Landing Page » ! Le but d’un CTA est quand même de générer du trafic sur votre page web, et de vendre. Simplifiez la navigation de votre visiteur, limitez le nombre de clics avant d’aboutir à la page souhaitée. 

 

  • Contenu

Les utilisateurs attendent des contenus informatifs et utiles plutôt que des emails promotionnels avec un message purement commercial. L’email marketing est cependant accepté s’il propose un avantage réel (réductions, offres spéciales), à condition que l’offre ne soit pas expirée.

L’autre bonne pratique qui favorise l’acceptation de l’email marketing est la personnalisation du contenu. Les consommateurs veulent aujourd’hui une expérience client totalement customisée. L’email marketing en fait partie. Il doit être personnalisé en fonction des centres d’intérêt de chacun.

Vous devez recourir à une mise en page qui aide le destinataire de l’email à visualiser immédiatement les éléments importants. Plus largement, la mise en page doit faciliter la lecture et la compréhension de votre email. Cela suppose un travail sur la hiérarchisation des éléments, les titres, les images et la structure de l’email. Il va donc de soi que vous devez faire preuve de rigueur quant à l’équilibre entre les images et le texte.

Enfin, pour que vos emails s’affichent correctement, n’oubliez pas d’optimiser la taille de vos designs d’emails. Il est plutôt conseillé d’opter pour une taille de 600px (640px maximum). Une taille supérieure pourrait vous causer des soucis d’affichage avec certaines messageries.

 

  • Responsive

Ne négligez pas vos affichages sur les supports mobiles ! Le smartphone est aujourd’hui très utilisé pour la consultation d’emails (77%). Vous ne pouvez donc pas envoyer un email marketing qui n’est pas Responsive de nos jours.

Bien que l’ordinateur soit encore le support utilisé en majorité pour la lecture de ses emails (85%), le smartphone se voit de plus en plus favorisé face à l’ordinateur. Les attentes des utilisateurs en sont donc modifiées. Adaptez-vous à ces changement afin d’optimiser votre taux d’ouverture ! Limitez le temps de chargement de votre contenu par exemple, et optimisez votre version mobile.

La lecture des mails se fait aujourd’hui, bien plus facilement et rapidement qu’auparavant. Il faudra désormais seulement quelques heures pour que votre campagne d’emailing soit lue dans sa quasi-totalité et que vos destinataires y réagissent.

D’après un rapport publié par BlueHornet, 80% des destinataires d’un email préfèrent supprimer tous les messages dont l’affichage n’est pas responsive, et qui donc n’est pas adapté aux tablettes et aux mobiles.

 

 

Et maintenant, à vos emailings !  

 

 

Pour compléter votre lecture, sur le même sujet :

- Emailing 1/3 : Ciblez efficacement les Meeting Planners

- Emailing 3/3 : Quand communiquer vos messages à vos organisateurs d’évènements ?

Type d'évènement

Date