Le blog des annonceurs RSS - Le blog des annonceurs

Quelles perspectives pour le MICE en 2021 ?

reprise
reprise
Bien que tout au long de l’année 2020 plusieurs évènements ont dû être annulés, l’étude d’Atout France parue mi-novembre nous prouve que les acteurs du tourisme d’affaires ont su s’adapter : 46 % des évènements n’ont pas nécessité d’annulation, 20 % d’entre eux ont été reportés, 21 % se sont totalement transformés en évènements digitaux.

 

 

Le rapport “ 2021 Global Meetings and Events Forecast ” d’American Express Meeting & Events, va dans le même sens et met en exergue la capacité d’adaptation très rapide démontrée cette année par les organisateurs d’évènements professionnels que cela soit dans la mise en œuvre de protocoles sanitaires ou dans l’adoption de formats hybrides et 100% virtuels. 

 

Quelles évolutions de format pour 2021 ? 

Le rapport d’American Express Meeting & Events indique cependant que les évènements 100% digitaux ont montrés leurs limites et que les organisateurs risquent de se tourner, en 2021, davantage vers des évènements hybrides et en présentiels.

Ainsi les personnes interrogées en Europe prévoient d’assurer la moitié de leurs évènements en présentiel et de remplacer une partie des évènements 100% digitaux par des évènements hybrides. 

 

Quand est-ce que les évènements professionnels reprendront ? 

C’est bien la question qui préoccupe les professionnels du tourisme d’affaires. L'organisation d’évènements d’entreprise pourrait reprendre dès l’annonce officielle du déconfinement. 

Selon l’étude Atout France, certaines associations et agences organisatrices s’attendent à une reprise de l’activité évènementielle dès le premier trimestre 2021, pour les formats suivants : séminaires, lancements de produits et opérations de team-building.

Les premiers secteurs à vouloir se réunir et organiser des évènements ou manifestations professionnelles seront les secteurs pharmaceutiques, technologiques et de biens de consommation, qui ont été les moins impactés par la crise.

Les grandes entreprises s’attendent quant à elles à un redémarrage progressif et plus tardif des séminaires et salons plutôt au second semestre. 

 

Comment les besoins des organisateurs vont évoluer en 2021 ? 

Toujours selon le rapport d’American Express Meeting & Events, les organisateurs d’évènements anticipent pour 75% d’entre eux une réduction de leur budget de dépenses MICE. Cela s’explique à la fois par l’organisation d’évènements présentiels plus petits et un budget moyen par participant en baisse.

Les principaux critères mis en avant par les répondants en Europe pour organiser un évènement physique en dehors des restrictions Covid-19 sont :

  • Des conditions d’annulation flexibles à 79%
  • La confiance dans les mesures sanitaires prises à 69%
  • La capacité d’adaptation du prestataire aux besoins de l’organisateur à 39%

 

Comment vous préparer au mieux pour 2021 ? 

Il va être impératif de vous adapter à la transformation du secteur et de la demande en adoptant de nouvelles stratégies pour exploiter la reprise qui se profile à l’horizon 2021 :

  • Proposer des conditions d’annulation et de report très souples aux organisateurs
  • Adapter votre politique tarifaire
  • Continuer à rassurer les organisateurs et à communiquer sur les mesures sanitaires mises en œuvre dans votre établissement
  • Rester visible auprès des organisateurs d’évènements professionnels

Une présence sur la plateforme Bedouk peut vous aider sur ces deux derniers points, pour à la fois présenter votre offre et capter les demandes et projets d’évènements qui reviendront progressivement dès le premier trimestre 2021.

Pour vous apporter notre soutien dans cette transition, profitez de nos offres à la commission qui vous permettront d’être visible auprès des organisateurs d’évènements sans avoir recours à votre trésorerie et d’ainsi être référencé gratuitement.

 

Ne tardez pas, 2021 et la reprise de votre activité MICE doivent se préparer dès à présent ! 

 

 

Pour plus de solutions dédiées au secteur du MICE