Salles séminaire Palais Rohan

- 24 Lieux
  • Généralité

    Pour l'organisation de votre événement professionnel dans le quartier Palais Rohan, nous vous proposons notre sélection d'établissements avec qui vous pouvez entrer en contact directement sur leur fiche détaillée, via une demande de devis gratuit ou en les ajoutant à votre sélection.

  • Situation
  • Point transport
  • Un peu d'histoire

Ma sélection

Strasbourg Palais Rohan
Affiner la catégorie
Lieux 24 Prestataires 0 Agences 0 Bureaux des congrès 0
  • Généralité
  • Situation

    Situé à Strasbourg en face de la cathédrale, le Palais Rohan est l’ancienne résidence des quatre cardinaux de Rohan. Les trois niveaux abritent chacun un musée reflétant un aspect de l’art et de la vie strasbourgeoise. Le rez-de-chaussée est réservé au Musée des Arts Décoratifs ; le premier étage comporte le musée des Beaux-Arts ; au sous-sol, c’est le musée archéologique qui est installé.

    Ce palais est le parfait exemple de l’art de vivre princier du XVIIIe siècle. Sa remarquable architecture et ses décorations d’époque en font plus qu’un simple monument, c’est toute l’histoire de la ville qui est exposée.

    Conçu comme un grand hôtel parisien de style classique, cet édifice se présente comme suit : pour accéder à l’intérieur, un portail monumental sert d’entrée pour arriver à une cour intérieure « la cour d’Honneur ». Tout autour de cette cour, les visiteurs pourront retrouver les divers bâtiments qui font office d’administration et d’utilitaires. À l’intérieur du palais, des appartements qui servaient autrefois de logement pour les rois et les hôtes de marque. Ses appartements ont gardé leur aspect initial ainsi que le mobilier d’époque.

    Le Palais de Rohan est une véritable richesse architecturale et historique à Strasbourg. Cela rend sa visite incontournable pour qui veut découvrir la culture strasbourgeoise. Passer le portail, et c’est une page d’histoire qui s’ouvre aux visiteurs !

  • Point transport

    Cette ancienne demeure est devenue un espace muséal où sont exposés tous les vestiges de l’époque classique. La visite du Palais de Rohan est enrichissante.

    Pour y accéder, les personnes intéressées peuvent opter pour le réseau routier et choisir le bus comme moyen de déplacement. Pour cela, il faut prendre les lignes 10 et 14 pour atteindre ce palais. Toutes les indications nécessaires seront disponibles sur place.

    Par le tramway, les lignes A et D sont la solution idéale. En effet, ces deux trams mènent directement vers le Palais. Il faut toutefois descendre à l’arrêt Langstross/Grand Rue.

    Pour ceux qui se déplacent en voiture personnelle, des parkings se trouvent dans les environs du Palais. Une marche à pied de quelques minutes sera quelque fois nécessaire pour atteindre l’enceinte de l’édifice.

    Tout a été mis en place pour garantir aux visiteurs une grande accessibilité.

  • Un peu d'histoire

    Avec la Réforme, les ecclésiastiques ne séjournaient plus à Strasbourg, si ce n’est occasionnellement. En 1681, lorsque l’évêque de Strasbourg alias le Prince François-Egon de Fürstenberg voulut reprendre les commandes de son église, l’hôtel épiscopal n’était plus commode. Pendant leur séjour, ils avaient considéré l’hôtel de la Prévôté du chapitre comme lieu de résidence jusqu’en 1727. Date à laquelle fut prise la décision de construire un édifice officiel pour héberger l’un des plus grands seigneurs de l’époque « Armand-Gaston-Maximilien de Rohan-Soubise ». Cet édifice se devait d’être à la hauteur de leur rang et de leur fonction.

    Bénéficiant d’une protection exceptionnelle de la part du Roi Louis XIV, le prince de Rohan, obtint l’autorisation de prélever un impôt pour la construction de son palais. Les travaux ont été confié à l’architecte du roi Robert de Cotte. Il dessina les plans et supervisa les constructions qui ont duré une dizaine d’années.

    Inspiré des grands hôtels parisiens de style classique, cette bâtisse fût conçue de sorte à refléter le pouvoir ecclésiastique et politique de son résident. Ce palais était le symbole de la puissance artistique, et l’essor culturel d’une ville qui a vécu dans la clandestinité en étant privé du culte catholique.

24 Annonceurs correspondants à votre recherche