Salles séminaire Gare de l'Est

- 30 Lieux
  • Généralité

    Pour l'organisation de votre événement professionnel dans le quartier Gare de l'Est, nous vous proposons notre sélection d'établissements avec qui vous pouvez entrer en contact directement sur leur fiche détaillée, via une demande de devis gratuit ou en les ajoutant à votre sélection.

  • Situation
  • Point transport
  • Un peu d'histoire

Ma sélection

Paris Gare de l'Est
Affiner la catégorie
Lieux 30 Prestataires 4 Agences 3 Bureaux des congrès 0
  • Généralité
  • Situation

    En plein cœur du Xème arrondissement de Paris, toute proche des salles de spectacles Parisiennes, à la croisée des chemins entre le théâtre des bouffes du Nord et le Splendid pour l’axe Nord-Sud, et le faubourg Poissonnière et les jardins de l’hôpital Saint Louis (Est-Ouest), la Gare de l’Est doit son existence actuelle aux ingénieurs de l’état, qui ont décidé, en 1847, de multiplier les gares terminus à Paris afin de favoriser l’exploitation des lignes.



    Aujourd’hui, et après de nombreuses péripéties historiques, la Gare de l’Est se trouve au cœur des spectacles nocturnes donnés à Paris. Pour preuve, le nombre de salles de spectacles et de théâtres réputés : outre le Splendid et le théâtre des bouffes du Nord déjà cité, on trouvera le faubourg Montmartre et les folies Bergères à l’Ouest, l’Alhambra, le palais des glaces et le canal Saint Martin au Sud et à l’Est. Et plus au Nord, c’est bien évidemment la Gare du Nord qui se dévoile.



    Pour les flâneurs, la marché couvert Saint Quentin, à l’Ouest, le faubourg Saint Martin ou les quais de Valmy, à côté du jardin Villemin, à l’Est, s’ouvrent aux visiteurs toute l’année. L’organisation d’un colloque dans le quartier des deux gares ne peut pâtir d’un manque de loisirs et/ou de détente. Le tout, à pieds, ou grâce aux transports en commun.

  • Point transport

    Pour atteindre une salle de réunion située Gare de l’Est, rien de plus simple ; il est possible d’y parvenir directement par le train. Depuis 2007, le TGV relie désormais directement la capitale à l’Est de la France, et même plus loin grâce à l’ICE ou encore au Moscou Express. Dans les faits, la Gare de l’Est dessert tous les pays de l’Est de l’Europe, et même l’Angleterre, via Calais. Côté Métro, les lignes 4,5 et 7 ont un arrêt dans la gare. Il en va de même pour la ligne E du RER. Pour les adeptes de la route, on peut rejoindre la Gare de l’Est en sortant des boulevards périphériques porte de Pantin, avant de suivre l’avenue Jean Jaurès, puis de bifurquer vers la rue du Faubourg Saint-Martin.



    Les lignes de bus desservant la Gare de l’Est sont nombreuses ; 30, 31, 32, 35, 38, 39, 46, 47, 56 et 65 viennent se compléter une offre qui relie également la Gare de l’Est à l’aéroport Roissy Charles-De-Gaulle, via la ligne spéciale 350. De plus, une des 4 lignes de l’Open Tour, permettant la visite des monuments de Paris grâce à un bus à impériale jaune, dessert également la gare.

  • Un peu d'histoire

    Si l’histoire de la Gare de l’Est à proprement parler est somme toute assez récente, celle du quartier est, quant à elle, bien plus ancienne. Sans revenir à des temps immémoriaux, précisons que l’emplacement actuel de la Gare se trouve juste devant la place sur laquelle s’est déroulée pendant de très longues années la foire Saint-Laurent… Regroupement d’artisans et de commerçants existant depuis 1344 ! Mais c’est seulement en 1849 que la gare, munie alors de deux voies sous un hall, ouvrira ses portes au public. Et c’est ce même hall qui couvre les « grandes lignes » actuelles. A titre indicatif, le coût de la construction de l’ensemble reviendra à 18 millions de francs d’alors. Et l’ingénieur Pierre Cabanel De Sermet débutera les travaux en 1847 selon les plans de l’architecte François-Alexandre Duquesnay. Louis Napoléon Bonaparte, alors président de la république, l’inaugurera en 1850 sous l’appellation Gare de Strasbourg. Elle deviendra Gare de l’Est en 1854.



    Au rang des surprises, un bunker de 120 m² se trouve sous les voies 2 et 3 de la gare. Si le but était de pouvoir assurer la continuité du service, même en cas de bombardements étrangers, force est de constater que ce bunker, aujourd’hui encore rarement visitable, a surtout servi à l’arme Allemande, après la débâcle de 1940…

30 Annonceurs correspondants à votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus