Salles séminaire Aéroport de Toulouse-Blagnac

- 0
  • Généralité

    Pour l'organisation de votre événement professionnel dans le quartier Aéroport de Toulouse-Blagnac, nous vous proposons notre sélection d'établissements avec qui vous pouvez entrer en contact directement sur leur fiche détaillée, via une demande de devis gratuit ou en les ajoutant à votre sélection.

  • Situation
  • Point transport
  • Un peu d'histoire
  • Généralité
  • Situation

    Situé à 7 km du centre-ville au cœur de l’agglomération toulousaine, l’aéroport Toulouse Blagnac est un atout essentiel pour le développement du tourisme et de l’économie de la région. Bien que sa situation géographique au milieu de la métropole présente de nombreuses contraintes environnementales, elle reste un facteur important pour le commerce et la construction aéronavale.

    Avec son nombre de voyageurs qui augmente rapidement et de façon continue, l’aéroport de Toulouse Blagnac est devenu le 5e aéroport français en termes de trafic. La création de nouvelles destinations et l’extension prévue de 5 000 m² feront passer le nombre de voyageurs de 7.6 million actuellement à 12 millions une fois les travaux terminés.

    Étant implanté sur la commune de Blagnac, cette plateforme aéroportuaire bénéficie d’un emplacement stratégique, aussi bien pour les visiteurs qui découvrent Toulouse que pour les professionnels de l’industrie aéronautique. La présence de la société Airbus et du musée de l’Aeroscopia font de Blagnac une destination touristique exceptionnelle.

    Toulouse dispose de la mer méditerranée d’un côté et de l’océan atlantique de l’autre. La ville est traversée par la Garonne et bénéficie d’un panorama unique avec les Pyrénées.

  • Point transport

    Composante essentielle de la Métropole, l’aéroport Toulouse Blagnac est accessible par tous les moyens de transport.

    Tisséo est le nom du réseau qui assure les déplacements dans les cent et une communes de Toulouse. Ce partenaire a mis une navette aéroport qui part de la gare routière en parcourant divers arrêts du centre-ville pour atteindre la porte C de l’aéroport. Le trajet dure entre 20 et 40 minutes selon la circulation.

    D’autres lignes desservent la plateforme : 25, 30, 66 et 88 prennent leurs départs respectivement aux arrêts « Blagnac Emile Zola, Fenouillet Centre Commercial, Toulouse St Cyprien et Direction Grenade ».

    Pour ceux qui se déplacent en voiture, il faut prévoir 20 minutes de trajet du centre-ville. Divers parkings dans les environs s’adaptent à toutes les conditions.

  • Un peu d'histoire

    C’est en 1917 que commence l’histoire de l’aéroport de Toulouse Blagnac avec l’installation du premier constructeur d’avions. À partir de ce moment, les pistes sont devenues le lieu de départ et d’atterrissage de tous les essais d’avion. L’activité se développe progressivement en devenant une base pour l’aéropostale ; ensuite, une plateforme pour le fret. C’est en 1920 qu’elle accueille ses premiers passagers.

    Devenant de plus en plus fréquenté, un deuxième aéroport fut construit en 1923 à Francazal. Il devient ainsi une piste d’essai pour la société Dewoitine et un lieu pour les vols civils et militaires. Seulement en 1933, cet aérodrome devient exclusivement réservé aux vols militaires. C’est à partir de ce moment que la ville de Toulouse décide de construire un aéroport « toulousain » au milieu de l‘agglomération, notamment pour accueillir les vols de la planète.

    L’Etat choisit donc la commune de Blagnac pour aménager ce projet. Avec la Guerre mondiale, le projet a été suspendu pour transformer l’espace en une base militaire. Une fois la guerre terminée, les travaux reprennent et l’aéroport commence à prendre forme. Plusieurs sociétés s’installent sur l’aérodrome pour assurer la gestion, l’entretien et superviser les travaux d’agrandissement.

    L’activité aéronautique devient la principale caractéristique de la ville de Toulouse et un véritable complexe aérospatial. Avec le développement du réseau aérien et la croissance conséquente du trafic, Toulouse-Blagnac a connu plusieurs transformations pour devenir ainsi le 5e plus grand aéroport de France.