Salles séminaire Notre-Dame-de-la-Treille

- 28 Lieux
  • Généralité

    Pour l'organisation de votre événement professionnel dans le quartier Notre-Dame-de-la-Treille, nous vous proposons notre sélection d'établissements avec qui vous pouvez entrer en contact directement sur leur fiche détaillée, via une demande de devis gratuit ou en les ajoutant à votre sélection.

  • Situation
  • Point transport
  • Un peu d'histoire

Ma sélection

Lille Notre-Dame-de-la-Treille
Affiner la catégorie
Lieux 28 Prestataires 0 Agences 0 Bureaux des congrès 0
  • Généralité
  • Situation

    Située dans le quartier du Vieux Lille, la cathédrale de Notre Dame De La Treille est un monument incontournable pour les personnes qui visitent Lille la première fois. Construite en 1856 en l’honneur de la statue la Vierge Marie, cette basilique est devenue un endroit de recueillement et de prière. C’est aussi un rendez-vous pour les grandes manifestations religieuses. Chère aux lillois, elle réunit à la fois les fidèles, les touristes et les visiteurs à tout moment de l’année. Lieu de culte et de partage, elle est au centre de la vie épiscopale et sociale de la ville.

    De style néogothique, l’édifice est un mélange de tradition et de modernité. Son atout majeur demeure sa façade contemporaine, construite selon des procédés récents. Son portail de bronze agit comme une porte magique, qui mène vers un monde sacré et coloré. Dès les premiers pas à l’intérieur, les visiteurs sont accueillis par l’œuvre du peintre Kijno : une vingtaine de plaques de verre trempé consacrées à la résurrection. Les colonnes qui dessinent la nef et le chœur donnent à l’édifice majesté, élégance et grandeur.

    La découverte d’une ville passe également par ses monuments emblématiques, afin de comprendre l’histoire, la culture et les traditions des autochtones. La cathédrale de Notre Dame de la Treille se place dans cette même optique. De construction récente, elle symbolise la foi et les valeurs des Lillois.

  • Point transport

    Le quartier du Vieux Lille est l’une des adresses à ne pas manquer.

    Riche en monument, il attire les touristes, les visiteurs et les lillois, à la recherche d’un moment de tranquillité.

    Située à proximité du centre-ville et de la gare, la cathédrale bénéficie de tous les accès pour le plus grand confort des visiteurs.

    Pour atteindre l’édifice en bus, les lignes 6 et 14 assurent le transfert jusqu’à la place Gillson. La station Lion d’Or se trouve à quelques pas de la basilique. Une petite marche est toutefois nécessaire pour atteindre l’enceinte. Les visteurs auront donc l’opportunité de découvrir les alentours, tout en admirant l’impressionnante construction qui saura séduire par son architecture atypique.

    En métro, la ligne 1 est la solution idéale. Elle traverse une partie de la vieille ville.

    Pour les visiteurs qui choisissent de faire la découverte à pied, la cathédrale est accessible par la rue de la monnaie ou par la rue des trois Mollettes.

  • Un peu d'histoire

    Le projet de construire une cathédrale est né de l’idée d’édifier un lieu en hommage à la statue miraculeuse de la Sainte Vierge, qui date du Moyen-âge. Soutenu par de riches lillois, le projet est soumis à un concours d’architectes pour décider du style, du plan et de tous les détails de l’édifice. Le concours fut remporté par deux anglais, ce qui suscita une certaine indignation auprès des riverains. L’église étant catholique, la construction devait donc s’adapter aux idéologies chrétiennes. Au final, la commission en charge confie le projet à un architecte natif de la ville.

    Les travaux commencent donc en 1854, avec comme objectif la création d’un lieu de culte. Un lieu abritant la statue mythique, qui deviendra le refuge des fidèles et des pèlerins. Toutefois, la construction subira de nombreuses « pauses » suite à des conditions sociales, financières et politiques. N’appartenant pas à l’Etat, les travaux devaient donc être sponsorisés par des fonds privés, ce qui incita les commanditaires à changer de plan à plusieurs reprises.

    L’idée était de construire une basilique grandiose et immense, surplombant la ville et bénéficiant d’une vue générale. Le manque de fond obligea l’architecte à modifier le plan, et à ne laisser que l’essentiel. À savoir, une seule façade et une nef, moins grande que ce qui était prévu dans le projet initial.

    Ce n’est qu’en 1999 que les travaux de la cathédrale s’achèvent pour donner naissance à un chef d’œuvre architectural impressionnant et unique.

28 Annonceurs correspondants à votre recherche

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus