1

Le plan de soutien au secteur du tourisme

Blog des partenaires
Le 04/12/2020
Le plan de soutien au secteur du tourisme

L'Etat et d'autres acteurs privés ont mis en place des dispositifs visant à soutenir financièrement les professionnels du tourisme d'affaires. Certains dispositifs lancés début 2020 ont été prolongés et d’autres ont été fraichement mis en place. 

Voici un état des lieux des aides auxquelles vous pouvez être éligible.

 

 

 

1. Maintien de l’activité partielle 

En respectant les conditions sanitaires imposées par l’état, vous pouvez toujours maintenir une activité partielle (fermeture administrative ou restrictions horaires) jusqu’à nouvel ordre. L’État et l’Unédic (assurance chômage) prendront en charge 100% des indemnités liées à l’activité partielle. 

 

2. Evolution du fonds de solidarité 

Accessible au départ, qu’aux entreprises qui comptaient jusqu’à 20 salariés, le fonds de solidarité a évolué et est désormais disponible pour toutes les entreprises fermées administrativement.

Il offre deux options non cumulatives : 

-         Une aide mensuelle pouvant aller jusqu’à 10 000 euros et exonérée d’impôts.

-         Une indemnisation de 20% du chiffre d’affaires mensuel réalisé l’année dernière à la même période. 

 

En savoir plus

 

3. Exonération des cotisations sociales

Si vous êtes une TPE ou une PME, que vous avez connu une fermeture ou une très faible activité à cause de la crise sanitaire, vous pouvez toujours être éligible à une exonération des cotisations sociales.

Cette exonération est estimée à 2,2 milliards d’euros et sera appliquée automatiquement. 
Si vous n’avez pas fait l’objet d’une fermeture ou d’une activité partielle mais que vous avez perdu 50% de votre chiffre d’affaires, vous pourrez tout de même bénéficier d’une remise des cotisations dues.

En savoir plus

 

4. Prêt garanti par l'État 

Plafonné à 25% du chiffre d’affaires de vos 3 meilleurs mois sur l’exercice 2019, l’état a mis en place depuis le premier confinement : le prêt garanti par l’État (PGE) qui a pour but de vous aider à surmonter la baisse de votre activité. Ce dernier a évolué avec l’actualité afin de répondre aux nouveaux besoins financiers des entreprises durant le dernier reconfinement. Le PGE initialement en place jusqu’au 31 décembre 2020 est maintenant prolongé jusqu’au 30 juin 2021.

Rapprochez-vous de votre établissement bancaire ou bien des plateformes de prêt (disposant du statut d’intermédiaire en financement participatif) afin de contracter celui-ci. 

En savoir plus 


Pour les PME n’ayant pas accès au PGE : 
• Vous pourrez bénéficier des avances remboursables ;
• Si vous avez moins de 50 salariés vous aurez le droit de contracter un prêt participatif avec un délai de remboursement de 7 ans.

En savoir plus 

 

5. Report des échéances de crédit  

En tant que PME, vous avez toujours la possibilité de reporter vos échéances de crédits jusqu’à 12 mois au lieu de 6, auprès de vos établissements bancaires. Pour en savoir plus, veuillez-vous rapprocher de ces derniers. 

 

6. Loyers et redevances 

Pour la période de fermeture administrative, les TPE et PME seront exonérées du paiement des loyers et redevances du domaine public dus aux bailleurs nationaux. Un allègement de la taxe de séjour et de la CFE par les collectivités locales est également mis en place : les deux tiers des cotisations foncières pourront être réduits et 50% pourra être payé par l’état

Si vous rencontrez des difficultés au 15 décembre 2020 pour payer votre CFE, vous pouvez obtenir un report de 3 mois.

En savoir plus

 

7. La prise en charge des loyers

Un crédit d’impôt devrait être introduit dans le projet de loi « Finances pour 2021 », celui-ci a pour but d’inciter les bailleurs à annuler une partie du loyer dû par les entreprises locataires qui sont affectées par la crise.

En savoir plus

 

8. Renforcement du plan d’investissement

Le groupe « Caisse des Dépôts et Consignation », qui intègre Bpifrance, Banque des Territoires et la Banque Postale, se mobilise et investit dans cette relance économique.

On compte 3 milliards d’euros pour relancer l’économie. Ces aides ne s’arrêtent pas au soutien financier, de nombreuses entreprises pourront, si elles le souhaitent, faire l’objet d’un accompagnement personnel d’entreprise par Bpifrance.

Pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à consulter : https://www.bpifrance.fr/ 

 

9. Un guichet numérique accessible en un clic 

Ce dernier vous permet de vérifier votre éligibilité aux aides ci-dessus en complétant un questionnaire personnel sur la condition de votre entreprise.

Concrétisez cette lecture en faisant votre test d’éligibilité sur le guichet : https://www.plan-tourisme.fr/  

N'oubliez pas que votre visibilité auprès de vos clients n'est pas négligeable, toutes ces aides devront s'accompagner d'une stratégie interne afin de relancer votre activité en vue de la reprise. 

Vous pouvez faire appel à Bedouk, la plateforme évènementielle B2B qui vous permet d’être visible gratuitement auprès de plus de 700 000 visiteurs professionnels.

Être présent sur une plateforme comme Bedouk vous permet de générer de nouvelles demandes et de gagner en visibilité afin d’être contacté par les organisateurs qui seront actifs lors de la reprise. 

Envie de mettre toutes les chances de votre côté pour relancer votre activité ? 

En cette période difficile, découvrez nos nouvelles offres qui préservent votre trésorerie et référencez gratuitement votre activité sur la plateforme Bedouk. 

 

 

 

 

 

 

Type d'évènement

Date